Améliorer le dépistage et la prise en charge de l’allergie respiratoire

L’allergie respiratoire est une réaction anormale et excessive du système immunitaire. Elle fait suite à l’inhalation d’une substance étrangère à l’organisme, l’allergène, normalement bien toléré. Il ne s’agit pas d’un problème anodin, mais bien d’une maladie.

Aujourd'hui, 1 personne sur 4 souffrirait d’allergies respiratoires2 et 500 millions de personnes dans le monde1 seraient concernées par des problèmes de rhinite allergique, dont 15 à 20 % présenteraient des symptômes sévères3.

Face à ce constat, on comprend mieux la nécessité de dépister au plus tôt l’allergie afin de mieux la traiter. C’est pourquoi la Fondation Urgo s’est triplement engagée dans la lutte contre les allergènes respiratoires et leurs conséquences.

LA FONDATION URGO A PARTICIPE AUX 5E ET 6E EDITIONS DE LA JOURNEE FRANÇAISE DE L’ALLERGIE

La Fondation Urgo fait campagne contre les allergies aux côtés de l’association Asthme & Allergie en participant aux deux dernières éditions de la Journées Française de l’Allergie.

Sur le thème des allergies respiratoires (« ne subissez plus, agissez ! ») en 2011, la Fondation Urgo a diffusé 200 000 brochures d’information dans les plus grandes pharmacies de France, et lancé une grande étude épidémiologique nationale (voir paragraphe suivant). En 2012, la Fondation s’est impliquée dans la sensibilisation du grand public aux allergènes de nos foyers (« Les allergies, à l’intérieur aussi ») lors d’une journée d’échange interactif sur le net entre les internautes et les professionnels de la santé.

ET SI C’ETAIT UNE ALLERGIE ?

Les symptômes de la rhinite allergique peuvent faire penser à ceux d’un rhume banal et beaucoup d’allergiques s’ignorent. Toute rhinite allergique peut évoluer vers un asthme dont l'évolution sera plus sévère si la rhinite allergique n'a pas été correctement prise en charge. C’est pourquoi la Fondation Urgo s’engage aux côtés des pharmaciens dans le dépistage des allergies ORL et respiratoires.

Une étude épidémiologique nationale ayant pour objectif, par le biais de questionnaires diffusés aux patients par les pharmaciens, d’évaluer en période pollinique la fréquence des demandes de conseil pour un « rhume » qui pourrait s’avérer être une rhinite allergique chez des personnes sans antécédent connu d’allergie respiratoire a donné de surprenants résultats : sur les 439 personnes interrogées 97.5% ont déjà ressenti des symptômes évocateurs de rhinite allergique (éternuements, démangeaisons oculaires…), dont 54,4% en période pollinique. Le questionnaire suggère que 98,2% de ces rhumes de printemps ont une origine allergique possible. En période pollinique les « rhumes » sont à haut risque d’être des rhinites allergiques. Par un simple interrogatoire, le pharmacien pourrait orienter son conseil vers une prise en charge médicale allergologique adéquate et vers la nécessité d’un traitement antiallergique adapté.

Cette étude a fait l'objet d'une publication scientifique et d'un poster présenté au 7ème congrès francophone d'allergologie de Paris du 24 au 27 avril 2012.

LA FONDATION URGO A SOUTENU LE PROJET « ALLERGIES RESPIRATOIRES : GRANDE CAUSE NATIONALE 2012»

Le Dispositif Grande Cause Nationale consacre l’attention des pouvoirs publics durant une année sur un problème de santé publique. La Fondation Urgo s’est engagée dans le Collectif «Grande Cause Nationale 2012 : Allergies respiratoires » ainsi qu’aux côtés des sociétés savantes et des professionnels de santé. Au travers de sa participation à des conférences ou de ses démarches en vue de l’adhésion des parlementaires, la Fondation Urgo a activement œuvré pour faire reconnaître les allergies en tant que problème de santé public national.

N’oubliez pas que le premier acteur dans la lutte contre les allergies, c’est vous ! N’hésitez pas à vous rendre chez votre pharmacien ou à demander conseil à votre médecin traitant : dépister, c’est devancer la maladie !

Sources :

1. Bauchau. Et al. Epidemiological characterization of the intermittent and persistent types of allergic rhinitis. Allergy 2005: 60: 350-353
2. Bousquet J. et al. Allergic Rhinitis and its Impact on Asthma (Aria). Allergy 2008 : 63 (Suppl. 86): 8-160
3. White P. et al. Symptom control in patients with hay fever in UK general practice : how well are we doing and is there a need for allergen immunotherapy ?.Clinical. And Experimental Allergy. 1998 : 28 : 266-270